ChroniquesChroniques-Politique

[On aurait pu vous en parler] Le débat sur le vélo avant les Municipales de Tours

Nos boîtes mail débordent ! Chaque semaine nous recevons des dizaines d’invitations pour relayer des événements forcément incontournables. Certains reviennent carrément tous les ans, au risque pour nous d’écrire quasiment la même chose d’une fois sur l’autre. En plus de ça, il faut bien dormir. Cette année, c’est décidé : nous ne pourrons pas être partout ! Et tant pis si cela crée des frustrations. Cela dit, nous avons trouvé LA solution : relater une fois par semaine des actualités tourangelles sans bouger du bureau, avec une petite dose de mauvaise foi.

[On aurait pu vous en parler] Le débat sur le vélo avant les Municipales de Tours

Avec 10 candidats sur la ligne de départ pour le 1er tour des élections municipales, pas simple de choisir. D’un côté il y a les échappés Christophe Bouchet et Emmanuel Denis qui font la course en tête et risquent de se livrer une belle bataille jusqu’au sprint final. Derrière il y a le poursuivant Benoist Pierre qui s’est laissé distancé et se retrouve avec Gilles Godefroy dans sa roue. Il en reste 6 dans le peloton, avec l’espoir de ne pas échoir dans le grupetto des distancés, ceux qui finiront sous les 5%. L’élection du maire, c’est un peu comme un Tour de France : une course à étapes où la chute est possible à tout moment.

Ça tombe bien, on parle beaucoup de vélo dans cette campagne. Beaucoup, beaucoup, beaucoup. Limite on parle plus vélo que tram, bien aidé en cela par des cyclistes omniprésents sur les réseaux sociaux où – quoi qu’on en dise – se joue une partie de la campagne.

Voilà donc que le Collectif Cycliste 37 organisait un débat sur la politique cyclable la semaine dernière à la mairie de Tours et qu’il a dû refuser du monde à l’entrée, contrairement à un précédent débat qui n’avait pas passionné les foules à Tours Nord autour du périphérique ou de l’urbanisme. Les Tourangeaux veulent savoir ! La ville de Tours va-t-elle distribuer gratuitement des capes de pluie à son image pour encourager les cyclistes à pédaler jusqu’au boulot les jours de mousson ? Envisage-t-elle l’achat de vélos-chasse-neige pour dégager les pistes cyclables en plein hiver ? Mobilisera-t-elle du personnel aux feux rouges pour offrir des gourdes réutilisables aux afficionados du vélo en sueur lors des futures canicules ? Pourra-t-on enfin organiser des courses cyclistes sur le circuit Nascar du Parc Expo ?

Le vélo à Tours, enjeu primordial du scrutin. A les écouter, tous les candidats sont adeptes (même si certains avancent encore avec des roulettes). C’est à qui proposera le plus de kilomètres de pistes cyclables sécurisées, qui donnera la plus grosse aide pour acheter un vélo électrique… Si on voulait faire un mauvais jeu de mot on dirait que globalement chaque liste prévoit de doper la politique vélo de la ville d’ici 2026.

Ce débat sur le vélo on aurait pu vous en parler, mais on avait peur d’y entendre des propositions risquant de dérailler en cours de route.

Image d’archives (c) Henry Girard

Print Friendly, PDF & Email