ChroniquesChroniques-Culture

Le disque de la semaine de Radio Béton : Thy Art is Murder – Human Target

Chaque jeudi retrouvez en partenariat avec Radio Béton, le disque de la semaine sélectionné par les petites oreilles des animateurs de la radio tourangelle. Pour cette rentrée, on rattrape notre retard, avec le disque de la semaine de fin juillet.

Cette semaine, place à : Thy Art is Murder – Human Target

Ils sont de retour !! Les puissants Australiens de Thy Art Is Murder, avec ce cinquième album intitulé Human Target.

Pratiquement 2 ans après le très bon Dear Desolation paru en 2017, qui marquait le retour de leur chanteur emblématique CJ McMahon, Thy Art Is Murder continue dans une voie toujours aussi violente, riche et engagée.

En dix ans seulement, Thy Art Is Murder a su se hisser en haut de la scène deathcore et a rapidement imposé son style. Il faut dire que les Australiens ne font pas dans la demi-mesure, il progresse dans un genre que l’on peut qualifier de brutal deathcore technique. Mélange de breakdown tout droit issus du hardcore et des riffs plus violents et plus gras que ceux des groupe de death métal, le tout saupoudré de growls (chants gutturaux caractéristiques).

Ils acquièrent alors naturellement une certaine notoriété et ce principalement depuis l’album Hate sorti en 2012, leur permettant d’enchaîner les tournées avec des artistes tels que Parkway Drive, Slayer  ou plus récemment Architects.

Malgré cela, le groupe a rencontré quelque difficultés, en 2011 beaucoup de changement au sein de l’équipe et le départ du membre fondateur et guitariste Gary Markowski.

Après le second album Hate vient Holy War, troisième projet du groupe qui restera dans les esprits puisqu’il annonce le départ (pour raison personnelle) du chanteur et frontman CJ McMahon qui reviendra au coté des autres membres en janvier 2017 lors festival Unify en Australie. Malheureusement le groupe n’est pas encore stable et Lee Stanton, batteur depuis 2017 quitte le groupe laissant sa place à Jesse Beahler qui le remplacera sur ce dernier opus.

Ce nouvel album Human Target marque donc une nouvelle page pour Thy Art Is Murder.

Après nous avoir teaser avec 3 morceaux sortis courant 2019 ( Human Target, Dead Squad Anthem, America Hate Again), l’album est finalement sorti le 26 juillet sur leur fidel label Nuclear Blast.

Il comporte 10 tracks aussi violents les uns que les autres, le titre Human Target ouvre l’album et démarre très fort !

Il est suivi part New Gods titre engagé, tout comme Make America Hate Again parodie du slogan de Donald Trump « Make America Great Again » et dans lequel ils déversent leur haine envers les USA, créateur de conflit et de guerre.

Je pourrais encore vous parler de la qualité mélodique de Welcome Oblivion ou même de la puissance dégagée par le refrain de Death Squad Anthem mais il faut savoir garder quelques surprises.

Human Target est un album très complet et musicalement très riche et bien construit. Il aborde des sujets bien d’actualité tels que la guerre, la religion, le monde d’une façon plus générale.

Un album reflétant bien l’ascension pris part Thy Art Is Murder au cours de ces dernière années, il comblera bien entendu les fans du groupe mais aussi les nouveaux venus, histoire de se prendre une bonne grosse claque de son.

THY ART IS MURDER

Human target

26/07/2019

Nuclear Blast Rec

Print Friendly, PDF & Email