ChroniquesChroniques-Culture

Le disque de la semaine de Radio Béton : Flying Lotus – Flamagra

Chaque jeudi retrouvez en partenariat avec Radio Béton, le disque de la semaine sélectionné par les petites oreilles des animateurs de la radio tourangelle. Cette semaine on continue de rattraper notre retard avec Flamagra de Flying Lotus.

Cette semaine, place à : Flying Lotus – Flamagra

Steven Ellison A.K.A. Flying Lotus est de retour pour son sixième album. Après son dernier album en date You’re Dead sorti en 2014, le producteur californien  a continuer  de nourrir sa créativité en participant à des projets comme To Pimp a Butterfly de Kendrick Lamar et Drunk de Thundercat. Il ira même jusqu’à sortir son premier long métrage expérimental, Kuso, en 2017.

Flamagra est la réponse direct à Cosmogramma, le chef d’oeuvre de Fly Lo’  sorti en 2010 qui avait révélé l’artiste à un plus ample public.
Mais qu’elle est la signature de ce beatmaker?

Du Post-Quelque Chose, du Nu-tout.  Un peu fourre tout comme étiquette. Les influences sont multiples, nourries, digérées. Du Jazz au funk, du Hip Hop à l’électronica, du glitch à la soul. Tout ici est réinterprété, pour donner le son du futur de l’afro-futurisme. Tout comme le développait un certain Georges Clinton dès les années 60/70. Et ça tombe plutôt bien puisque la gondole des Parliaments/Funkadelic se retrouve en collaboration au côté de Flying Lotus  sur le titre « Burning Down the House ». Et des invités; il y en a un bon nombre sur cet opus, de toutes les générations : George Clinton, Little Dragon, Tierra Whack, Denzel Curry, Shabazz Palaces, Thundercat, Toro y Moi Solange ou encore Anderson Paak sur le titre More:

Des superpositions de nappes envoutantes, de lignes de basses englobantes, des mélodies invitant le psyché à l’évasion, des samples subtiles et bien trouvés de jeux vidéos ou encore de vieilles B.O. comme celle empruntée à Alain Goraguer pour La Planète Sauvage ici repris pour le titre « Black Balloons Reprise » en featuring avec le MC Denzel Curry.

Et l’aspect cinématographique de Flying Lotus avec la participation de David Lynch  pour une collaboration d’une étrangeté lynchienne.

Flamagra  est un album composé sur la durée, 5 années, où Flying Lotus  y continue ses expérimentations, mais ce qui apporte par ailleurs un aspect peu linéaire sur l’ensemble de l’album. Ce sixième album était attendu, l’on y retrouve toute la technicité du producteur de Los Angeles, la créativité, mais si la surprise est bien moindre que sur son album Cosmogramma, qui reste à l’heure actuelle la pièce maitresse de l’artiste.
Un album qui nécessite du temps pour se révéler, mais qui à tout pour devenir un futur classic.

FLYING LOTUS
Flamagra

24,04,19

sur le label Warp.

Print Friendly, PDF & Email