ChroniquesChroniques-Culture

Le clip de la semaine : « Spell » de Ubikande

Chaque vendredi nous plongeons nos mains de gourmands dans l’inépuisable réserve de groupes tourangeaux et en extirpons un clip. Cette semaine découvrez Spell de Ubikande.

Après 2 EP, Ubikande sortait son premier album Artefact en avril dernier. Le groupe de « Heavy Cold Wave », c’est ainsi qu’ils se définissent, y invoquait les esprits, torturait les sons et les mots en jouant aux sorciers vaudous. Avec le clip de Spell, ce sont les images qui sont malmenées : on passe d’une atmosphère à une autre, on navigue entre différents lieux dans lesquels se trouve une étrange statuette. Celle-ci semble être la cause des maux et cauchemars de plusieurs protagonistes, et particulièrement d’une femme, Cassandre, la chanteuse du groupe. Envoutée par l’esprit vaudou, elle se retrouve perdue dans un bois et se transforme pour devenir elle-même cet esprit qui la hantait auparavant.

« Avec Ubikande, il s’agit de jouer sur la confusion entre le rêve et la réalité »

« Nous avions beaucoup d’idées qui partaient dans tous les sens, explique Julien Puechmaille, le guitariste du projet. À la base le clip devait se focaliser sur le rapport entre la statuette et les gens, puis nous avons construit un mini-scénario ». Si Julien parle de « mini-scénario », c’est parce-que celui-ci garde toute sa part de mystère. Il est tout aussi imprévisible et sinueux que le cauchemar dans lequel est plongée Cassandre, et c’est le but. « Avec Ubikande, il s’agit de jouer sur la confusion entre le rêve et la réalité », glisse Julien.

Pour donner vie à ses mauvais rêves, le groupe s’est rendu dans un petit bois du côté de Villandry. « On a tourné ça avec les moyens du bord », confie Julien. C’est souvent le cas pour les groupes locaux qui disposent de peu de moyen mais ne manque jamais d’idées. Ils tournent également dans les locaux d’Escape Time à Saint-Cyr-sur-Loire, un Escape Game géré par Erwan Ropars, le bassiste d’Ubikande. Au total, ils passent deux jours à tourner avec leur ami Maxime Brachet qui montera également le clip. Ce vidéaste amateur et passionné a déjà travaillé avec Julien à l’occasion du 48h film project de Tours. Ils recommenceront le mois prochain et penchent déjà sur un nouveau clip, celui du titre Stitches. « On n’a pas forcément envie d’entretenir le glauque qu’il y avait sur Spell, confie Julien. Avec Stitches on sera sur quelque-chose de plus coloré, un peu absurde et dérangeant… A la David Lynch. » Pour le découvrir, rendez-vous mi-décembre.

Un degré en plus :

Ubikande sera dans l’émission Le Quart d’Heure Tourangeau de Radio Béton le 18 septembre en direct du bar le Balkanic.

Print Friendly, PDF & Email