ChroniquesChroniques-Culture

[La playlist de la Rédac] Finir en beauté #8

edf

Ceci devrait être la dernière playlist. En effet, la Touraine étant « verte », vendredi prochain on aura déconfiné. Partiellement. On sera donc partiellement libre. La notion de « liberté partielle » nous enthousiasmant moyennement, nous préférons continuer à vous accompagner jusqu’au vrai retour de la belle vie. Qui s’annonce quand même lointain.

Un déconfinement sans concerts, sans bars avec de la musique dedans, sans festival en plein air, sans grosses fêtes privées, on ne peut pas dire que sur le plan musical ce soit la fête du slip en perspective.

Du coup, on a décidé de continuer à vous accompagner, à fouiner dans notre discothèque à la recherche de morceaux qu’on adore, pour la plupart depuis des années déjà. Des choses qui nous enthousiasment, nous font danser, voyager, ou nous touchent, jusqu’aux larmes. Parfois tout ça à la fois dans le même morceau !

Après une intro mélancolique avec un beau groupe déjà passé au Temps Machine notamment, on repart bien vite sur du punk hardcore américain bien pêchu !

Puis les histoires s’enchaînent dans des styles différents. Y’a même de la musique bretonne, hé. Et algérienne, anglaise, américaine (ah les belles Warpaint, comme on les aime !)…

On finit en apothéose par l’un des plus beaux slows des années 10, le fameux « chant des sirènes » qui donne envie de refaire vite des boums pour dire fuck à la distanciation sociale et emballer comme au bon vieux temps.

Alléluia!

 

Si vous avez raté les épisodes précédents, ils sont là

Print Friendly, PDF & Email