ChroniquesChroniques-Société

[La bouteille du week-end] Vin mousseux, Turbullent, Domaine Robert Sérol

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Je suis tout excité par ce que je viens d’apprendre : en janvier prochain, il se tiendra à Vulcania, le premier salon des vins volcaniques !

L’idée me plait beaucoup car le terroir est toujours la meilleure clé d’entrée pour comprendre les vins. Et en plus, Vulcania c’est chez nous, c’est dans le Val de Loire !

Certes pas au regard des frontières des régions administratives. Mais Vulcania, c’est au centre des quatre AOC ligériennes les plus proches de la source : Côte Roannaise, Côtes du Forez, Saint-Pourçain, Côtes d’Auvergne. Une Loire volcanique longtemps oubliée, qui gagne à être connue tant la qualité de ses vins étonne.

Du coup, pour fêter ça, j’ai ouvert le pétillant naturel du Domaine Sérol.

Le domaine Sérol, c’est l’une des stars de l’AOC Côte Roannaise. Et avec le gamay Saint-Romain, le cépage local, habituellement vinifié en rouge, il produit un pétillant naturel rosé étonnant, faiblement alcoolisé puisqu’il ne contient que 8 ° d’alcool.

A l’ouverture de la bouteille, la bulle était fringante, un peu trop turbulente, mais elle s’est assagie au bout de quelques minutes. Je vous recommande donc d’ouvrir la bouteille 5 à 10 minutes avant dégustation.

On est tout de suite séduit par la robe de ce vin. Un rosé pâle, lumineux, doux comme un pétale de rosé.

Au nez, ce vin est tout de suite une bombe : les arômes de fraise et de framboise sont très intenses. A l’agitation, on trouve aussi de la poire, du raisin… Bref une très jolie salade de fruits !

La bouche ne déçoit pas. Les bulles sont fines et caressantes. Les arômes fruités promis par le nez sont au rendez-vous. C’est clairement la framboise qui domine. C’est fin, subtil et délicat. En fin de bouche, une pointe de vivacité réveille le vin et les papilles. Et je suis resté longtemps sur cette note finale de framboise, peut-être soutenue d’une touche d’eau de rose et d’un zeste de citron.

Ce n’est pas un vin compliqué et il serait sans doute audacieux de le marier avec des mets, y compris des desserts, qui risqueraient de l’écraser. J’aurais plutôt envie, comme pour respecter sa délicatesse, de le boire pour lui tout seul, à l’apéritif.

En le dégustant, on fermera les yeux, on poussera la barrière du jardin du grand-père, on se retrouvera devant les framboisiers croulant de fruits chauffés par le soleil, et on se fera une orgie de framboises, jusqu’à s’en colorer les lèvres !

Je ne sais pas si les roches volcaniques des côtes roannaises sont responsables de tant de délicatesse et de finesse, mais en tous cas cette cuvée donne très envie de s’intéresser de plus près aux vins de la Loire volcanique !

Vin mousseux, Turbullent, Domaine Robert Sérol

Les Estinaudes

42 370 Renaison

Tél. : 04 77 64 44 04

https://www.domaine-serol.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/domaineserol

* 12 € aux Belles Caves
16, avenue du Lac
37550 Saint Avertin

Tél. : 02 47 50 55 05
http://www.lesbellescaves.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/lesbellescaves/

Print Friendly, PDF & Email