ChroniquesChroniques-Société

[La Bouteille du week-end] Vin mousseux de qualité, La Trochoire

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.De longue date, j’ai une passion pour un petit coin du vignoble de Touraine qui fait partie des moins connus. Une poignée de communes, jetés sur la rive gauche de la Vienne tout autour de la Devinière, la maison natale de Maître François Rabelais. Longtemps, ce coin de vignoble était classé en AOC Touraine et j’ai accompagné avec passion le combat de ceux qui voulaient que leurs vignes deviennent l’AOC « Coteaux de Seuilly ». Finalement, en 2016, ils ont rejoint la vaste AOC Chinon. C’est tant mieux sans doute. Et c’est tant pis aussi peut-être parce que ça permettra moins bien de mettre en valeur l’identité spécifique de ces beaux coteaux tous exposés plein sud.

Mais ça ne change rien sur le fond : dans ces huit communes de Seuilly, Lerné, Couziers, Saint-Germain-sur-Vienne, Thizay, Cinais, Candes-Saint-Martin et Brizay, on continue à produire des vins particulièrement intéressants !

Ma bouteille de la semaine a été récoltée à Couziers. Le cépage chenin n’a pas été vinifié en vin blanc de Chinon mais en vin effervescent.

A l’ouverture de la bouteille, la bulle est un peu vive, presque trop présente si on plonge ses lèvres dans le verre. Il est donc préférable d’ouvrir cette bouteille à l’avance pour laisser les bulles s’assagir un peu.

Cette précaution prise, le premier nez du vin est très enthousiasmant : ça sent la brioche et le beurre, des arômes très gourmands qui révèlent un vin de grande maturité.

En bouche, si on retrouve la gourmandise de la brioche, on a surtout les papilles réveillées par la vivacité citronnée du vin. Et, pour terminer, une note saline se marie aux arômes beurrés, pour nous laisser une dernière impression de caramel au beurre salé.

C’est un joli vin pétillant, plein de caractère, qu’il ne faut pas seulement cantonner à l’apéritif. Il sera plus à l’aise sur des huîtres, des coquilles Saint Jacques et peut-être même des crustacés.

Voilà une bouteille originale, avec une forte personnalité, qui permettra de finir en beauté l’année 2018 ou de commencer de belle manière 2019 !

Vin mousseux de qualité, La Trochoire

Château de la Trochoire

37500 Couziers

* 15,20 € à Enfin du vin

1, route de compostelle

37500 Candes-Saint-Martin

02 47 95 07 61

Sur Facebook : https://www.facebook.com/enfinduvin/

Print Friendly, PDF & Email