ChroniquesChroniques-Société

[La Bouteille du week-end] Vin de France 2017, La Parenthèse, Domaine Delobel

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

S’il est principalement situé dans la vallée du Loir où il est le cépage des appellations Coteaux du Loir et Coteaux du Vendômois, le pineau d’aunis a toujours été présent également dans la vallée du Cher.

Certains domaines, comme le domaine Delobel, en ont même récemment replanté. C’est à mon avis une bonne nouvelle : alors que le Loir-et-Cher modifie son encépagement depuis de nombreuses années au seul profit du sauvignon blanc, il est heureux que ce département préserve la diversité de ses cépages, surtout les plus originaux.

Souvent utilisé pour des vins rosés, le pineau d’Aunis est ici vinifié en rouge pour cette cuvée « La parenthèse ».

La robe claire et lumineuse est assez gourmande, caractéristique de ce cépage relativement peu tannique.

Au nez, domine d’abord une note poivrée, elle aussi très caractéristique du pineau d’aunis.

Et en prenant le temps d’agiter le verre, on découvre également de jolis arômes de fruits, en particulier de cassis ou de myrtilles.

En bouche, la note poivrée est plus forte encore que ce que le nez laissait prévoir. Ça réveille la bouche et ça chatouille agréablement les papilles.

La myrtille apparaît à nouveau derrière le poivre et ce cocktail de fruits et d’épices est particulièrement original et particulièrement agréable.

La puissance aromatique est une vraie qualité de ce vin.

Tactilement, le vin emplit la bouche mais la faible quantité de tannins le rend souple et gouleyant.

Voilà un rouge qu’on pourra boire un peu frais, entre 13 et 15 ° C. Il accompagnera parfaitement un déjeuner au jardin, autour de salades, de charcuteries ou de grillades. Si on veut le découvrir avec plus de précision, c’est aussi une bouteille à ouvrir pour surprendre vos invités à l’occasion d’un apéritif.

Et pour son côté à la fois fruité et poivré, j’en garderais volontiers une bouteille pour mon dessert préféré : une soupe de fraises coupées en morceaux, recouvertes de menthe ou de basilic ciselé, et arrosées de ce pineau d’aunis. Il n’y a plus qu’à attendre le retour des premières fraises du Val de Loire sur nos marchés !

* Du même domaine, j’avais éprouvé un plaisir du même ordre en dégustant leur Touraine sauvignon, cuvée Angle droit.

Vin de France 2017, La Parenthèse, Domaine Delobel

3,route des Souchettes
41120 Ouchamps

Tél. : 06.31.36.94.18

www.domainedelobel.fr

Sur Facebook : https://www.facebook.com/domainedelobel/

* 10,60 € à La Part des Anges

Espace Commercial de l’Horloge
22 ter, rue du Maréchal Joffre
37 100 Tours
Tél. 02 47 54 56 64

http://www.lavalleedesvins.com

Sur facebook : https://www.facebook.com/cavelapartdesanges37

 

Print Friendly, PDF & Email