ChroniquesChroniques-Société

[La bouteille du week-end] Vin de France 2015, Abouriou, Le Haut Planty

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Vin de France 2015, Abouriou, Le Haut Planty

La curiosité pour les cépages rares est une quête presque sans fin qui révèle de belles surprises ! C’est ce que me confirme cette semaine la dégustation d’un vin de Loire-Atlantique issu du cépage Abouriou. Ce n’était pas tout à fait une découverte pour moi car j’ai déjà dégusté ce cépage qui fut un peu planté en pays nantais et plus particulièrement dans la commune du Landreau. Mais je n’en ai pas dégusté assez souvent pour avoir un souvenir précis de l’abouriou.

C’est un cépage originaire du Lot-et-Garonne où il a trouvé son nom : aboriu en occitan, ça signifie précoce.

Encore présent dans les AOC Côtes du Marmandais, Brulhois et Estaing, il est actuellement cultivé sur moins de 400 ha dans le monde : l’équivalent de la superficie de l’AOC Montlouis-sur-Loire.

Mais outre l’originalité du cépage, la vraie spécificité de cette cuvée est de se classer dans cette famille un peu vague qu’on surnomme : « les vins natures ». Ce vin a été vinifié en limitant les intrants, et notamment les sulfites.

Il a également été peu filtré, ce qui explique cette robe claire, mais légèrement trouble.

Il ne faut pas se fier au nez un peu ingrat qu’on perçoit à l’ouverture de la bouteille : il disparaît presque immédiatement dès qu’on agite son verre, ou après avoir carafé la bouteille.

On découvre alors un nez très éclatant et fruité : ça sent le bonbon au cassis, et c’est incroyablement gourmand !

Si on continue à agiter son verre, le nez gagne en complexité avec des notes de cerises et de violettes.

En bouche, on retrouve le cassis, additionné de framboises. Même s’il n’est pas dépourvu de quelques tanins caressants, le vin est très gouleyant.

Sa finale légèrement acidulée est également très agréable.

Voilà un vrai vin de soif, un vrai vin de copains. A déguster à 15 °C avec quelques charcuteries, il serait parfait par exemple pour un déjeuner au jardin.

C’est une belle réussite, une occasion tout à la fois de découvrir un cépage rare mais également de confirmer que, bien maîtrisée, la vinification naturelle donne des vins particulièrement fruités.

Vin de France 2015, Abouriou, Le Haut Planty

Domaine du Haut-Planty
Alain et Christian COUILLAUD
44 430 LE LANDREAU
Tél. : 02 40 06 42 76
http://www.muscadet-haut-planty.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/hautplanty/

* 9,00 € à La Cabane à Vin

23 place du Général de Gaulle

37500 Chinon

Tél. : 02 47 95 84 58

http://www.lacabaneavin.fr

Sur Facebook : https://www.facebook.com/La-Cabane-à-Vin-Chinon

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Print Friendly, PDF & Email