ChroniquesChroniques-Société

[La Bouteille du week-end] Saumur-Champigny 2016, Clos des Cordeliers, Cuvée Tradition

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Parmi les appellations de rouges de Loire issues de cabernet franc, pourquoi Saumur-Champigny et Saint-Nicolas de Bourgueil sont, à ce point les chouchous, particulièrement auprès des restaurants et brasseries parisiens ? Je suis pour ma part convaincu que l’explication est en partie irrationnelle : Saint-Nicolas de Bourgueil est à la fois anoblie et canonisée, par rapport à sa voisine Bourgueil, et Champigny, par rapport à Saumur rouge, bénéficie de ce mot qui, par son « Y » final », fleure bon le terroir et la France éternelle : Brouilly, Quincy, Champigny, Mercurey, Vouvray, Volnay… Dans tous les vignobles de France, ces finales en Y, semblent bénies des Dieux !

Parce qu’il y a toujours une dimension irrationnelle dans la préférence de chacun d’entre nous pour telle ou telle AOC, ma thèse n’est pas totalement absurde !

Mais ce n’est heureusement pas la seule qualité des vins de Saumur-Champigny comme en témoigne ce joli Clos des Cordeliers 2016.

Dès le service du premier verre, la couleur grenat, brillante et claire, laisse supposer qu’on trouvera là ce que l’on cherche : un point d’équilibre subtil entre fruit et matière. Un bon Saumur-Champigny n’est jamais ni trop sérieux, ni trop joyeux ; ce n’est ni un petit rouge fruité, ni un vin corsé ; c’est ce point d’équilibre entre vivacité des arômes et structure des tannins, qui est la marque de fabrique de cette appellation de cabernet franc.

Lorsqu’on pose son nez au-dessus du verre, on capte quelques indices qui vont dans le même sens : encore un point d’équilibre entre des arômes de fruits des bois et des notes plus épicées.

En bouche, le vin présente d’abord une attaque franche, avec de beaux arômes de groseille, de myrtilles, de cassis.

Quelques secondes après, ce ne sont plus ces notes de fruits rouges et noires qui dominent. Ce sont alors nos impressions tactiles qui prennent le dessus pour apprécier les tanins du vin, tout à la fois très présents et très fins, qui viennent caresser la langue et le palais.

La groseille revient en finale pour apporter une pointe de fraîcheur.

C’est pour moi une jolie bouteille qui correspond parfaitement à l’idée que je me fais de cette appellation. Né sur les coteaux de tuffeau, le vin, qui n’a pas été élevé en barriques, trouve l’équilibre parfait que j’attends entre fruité et structure.

Le rapport qualité-prix avantageux en fait une jolie bouteille du week-end. En cuisine, j’entends déjà que ça fristouille dans le four. Un rôti de bœuf ? Un joli poulet à la broche ? Assurément, le plat dominical prendra un vrai plaisir à être accompagné de ce Clos des Cordeliers !

* Saumur-Champigny 2016, Clos des Cordeliers, Cuvée Tradition

Domaine Ratron

Chemin des Cordeliers – Champigny

49 400 Souzay-Champigny

Tél. : 02 41 52 95 48

www.clos-des-cordeliers.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/CLOSCORDELIERS/

* 8,50 € à la Vinothèque
16, rue Michelet
37000 Tours
Tél. : 02.47.64.75.27
http://www.vinotheque-tours.fr
Sur Facebook :
https://www.facebook.com/LaVinothequeDeTours/

 

Print Friendly, PDF & Email