ChroniquesChroniques-Société

[La Bouteille du week-end] Cour-cheverny 2014, Just Wooded, Philippe Sauger

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Par la volonté du roi François 1er, en 1519, on déplaça 80 000 pieds de vigne de Bourgogne pour les planter à Romorantin là où le roi, avant de se replier sur Chambord, voulait construire son château. Et 5 siècles plus tard on peut encore déguster ce cépage blanc d’origine bourguignonne qui a pris le nom de romorantin. Un cépage qui a traversé l’histoire mais surtout un cépage rare : introuvable ailleurs, le cépage produit uniquement les vins de l’AOC Cour-Cheverny qui ne compte qu’une cinquantaine d’hectares !

Il ne manque pourtant pas d’intérêt ce romorantin, comme le prouve cette cuvée de Cour-cheverny 2014 de Philippe Sauger. L’éclat de sa robe dorée donne une première bonne impression. Au premier nez, on comprend pourquoi la cuvée s’appelle « Just Wooded » : elle a été vinifiée en barriques, et ça se sent ! Il faut ouvrir la bouteille à l’avance ou la carafer pour ne pas se laisser enfermer par ce nez boisé et découvrir le subtil fruité du vin.

Après quelques minutes, des notes de miel et de fruits jaunes composent le bouquet aromatique, juste souligné par les arômes du chêne. Le vin est rond, gras, bien présent en bouche. On y retrouve ces jolis arômes de poire et de miel. Et la note finale, fraîche et vive comme une granny smith, vient équilibrer avec succès les notes liées à l’élevage en bois. Même s’il peut être bu dès à présent, le vin est encore très jeune 4 ans après sa mise en bouteille et gagnera sans doute à être oublié quelques années en cave.

Sa puissance et sa générosité en feront un parfait compagnon pour accompagner la cuisine asiatique. Il ne craindra pas ni les épices, ni les mets sucrés-salés. Mais puisque la saison des coquilles Saint-Jacques bat son plein, il pourra également se marier parfaitement avec le coquillage.

Et on ne manquera pas, en finissant la bouteille, d’avoir une pensée pour notre bon roi François, sans qui nous n’aurions jamais pu boire de vins de Cour-Cheverny !

Cour-cheverny 2014, Just Wooded, Philippe Sauger

4 Rue des Touches

Les Touches
41700 Fresnes

Tél. : 02.54.79.58.45

https://www.domaine-sauger.com

Sur Facebook :

https://www.facebook.com/domaine.sauger/

* 13,70 € aux Belles Caves
21, rue du Commerce

37000 Tours
Tél. : 02 47 61 03 99
http://www.lesbellescaves.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/lesbellescaves/

Print Friendly, PDF & Email