ChroniquesChroniques-Société

[La Bouteille du week-end] Bel Air, Vin de France, Domaine le Pigeonnier

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Pour produire les vins blancs de Loire, trois grands cépages se taillent la part du lion : sauvignon blanc, chenin et melon de Bourgogne. Mais un outsider est présent dans tous les départements viticoles du Val de Loire bien qu’il soit très peu identifié comme un cépage de notre région : c’est le chardonnay.

Cépage planté dans le monde entier, véritable star de la Champagne et de la Bourgogne, le chardonnay est présent depuis longtemps dans le Val de Loire. Partout il a été planté, en particulier parce qu’il est souvent utilisé en assemblage dans les vins effervescents.

Il n’y a pourtant qu’une seule appellation de vin blanc ligérien qui soit composée uniquement de chardonnay, et c’est à l’extrémité de la Loire qu’il faut aller la chercher : c’est l’AOC Côtes d’Auvergne.

Ailleurs, il est utilisé en assemblage, comme à Orléans, Cheverny, dans le Haut-Poitou, à Touraine-Mesland… ou vinifié en Indication Géographique Protégée (IGP) Val de Loire ou en Vin de France.

Le chardonnay que j’ai dégusté cette semaine vient du pays du chenin : il pousse à Saint-Martin le Beau, au cœur de l’appellation Montlouis-sur-Loire.

Et c’est un vin qui représente assez précisément l’expression variétale du chardonnay.

La robe, dorée pâle, est assez engageante.

Au nez, on peut identifier assez vite les caractéristiques du chardonnay : moins fruité qu’un sauvignon, moins complexe qu’un chenin, on est plutôt dans le domaine des arômes végétaux et floraux. Ça sent le tilleul, avec un soupçon de fougère et de fleurs blanches.

En bouche, le vin se caractérise d’abord par sa vivacité : une attaque citronnée qui réveille les papilles.

Viennent ensuite de jolis arômes fruités de pêche blanche.

Même si on est loin du caractère brioché et beurré des chardonnays bourguignons, on retrouve, avec une moindre intensité, cette agréable sensation beurrée qui tapisse le palais.

C’est une sympathique cuvée pour découvrir ce que le chardonnay peut produire sur nos terroirs. Un vin qui conviendra parfaitement à l’apéritif et pourra être très à l’aise, par sa vivacité avec des huîtres ou des sushis.

* Bel Air, Vin de France, Domaine le Pigeonnier

3 Rue de la Vallée des Brunettes

37270 Saint-Martin-le-Beau

Tél. : 02 47 50 20 90

www.le-pigeonnier-de-fombeche.eu

Sur Facebook : https://www.facebook.com/Restaurant-le-pigeonnier-de-fombeche-1160745850648802/

* 8,00 € à la Cave Saint Vincent

8 Rue du Lieutenant Robe

37520 La Riche

Tél : 02 47 39 58 65 19

http://www.cavestvincent37.com

Sur facebook :https://www.facebook.com/cavesaintvincentlariche/

Print Friendly, PDF & Email