ChroniquesChroniques-Société

[La Bouteille du week-end] Anjou Villages rouge 2011, Le Champ Noir, Domaine de Bois Mozé

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Anjou Villages rouge 2011, Le Champ Noir, Domaine de Bois Mozé

Quand on a été biberonné aux grands Cabernet de Touraine (Bourgueil, Chinon, Saint-Nicolas de Bourgueil), on goûte parfois avec un peu de dédain les vins de nos voisins angevins.

Les Angevins, on les admire pour la maîtrise qu’ils ont des vins blancs de chenin et de quelques autres spécialités. Mais « c’est mou ! » me disent mes amis vignerons de Touraine quand je tente de partager avec eux un Anjou rouge. Alors que notre « tuffeau », notre roche calcaire sédimentaire, confère au cabernet franc sa fraîcheur et sa noblesse, il est vrai que parfois, né sur des schistes angevins, le même cépage se laisse aller à une certaine mollesse, un léger manque de pep’s.

La dégustation, fort heureusement, nous offre toujours de divines surprises et les terroirs angevins ne sauraient se réduire aux seuls schistes. Au Domaine du Bois Mozé, c’est sur un sol argilo-calcaire, très comparable à nos terroirs tourangeaux, qu’est née en 2011 cette belle bouteille d’Anjou Villages, majoritairement composée de cabernet franc additionné d’un peu de cabernet sauvignon.

Le premier nez est assez sérieux : des notes de cuir, de bois, d’épices. Si on agite son verre pour laisser le vin respirer, ça sent très vite la cerise, le cassis, et même le cacao.

En bouche, le vin séduit d’abord par la rondeur de ses tanins et sa texture très soyeuse. On retrouve cette belle impression de fraîcheur et ce jus de cerise particulièrement gourmand.

En finale, des notes chaudes de réglisse, ou de violettes, témoignent de la très belle maturité des raisins au moment des vendanges.

On est toujours heureux de trouver un caviste qui, comme Volupia à Chargé, propose à ses clients des cabernets francs qui ont pris le temps de vieillir. Après 7 ans de réflexion, cette bouteille atteint le bel âge pour être bue.

Pour en respecter toute la délicatesse, elle se marierait à merveille avec un carpaccio, un tartare ou une pièce de bœuf saignante. Mais elle saura, tout au long du repas, vous apporter son parfait équilibre entre le fruit du raisin et l’élevage du vin, entre la maturité de la vendange et la fraîcheur apportée par le terroir.

Anjou Villages rouge 2011, Le Champ Noir, Domaine de Bois Mozé

Le Bois Mozé

Coutures

49 320 Brissac Loire Aubance

Tél. : 02 41 57 91 28

http://www.boismoze.com

Sur Facebook :

https://www.facebook.com/domaine.bois.moze/

* 12,00 € à Volupia

15, Levée de la Loire, Les Caves

37 530 Chargé

Tél. : 02 47 30 08 98

www.volupiacave.fr

Sur facebook : https://www.facebook.com/volupiacave/

Print Friendly, PDF & Email