ChroniquesChroniques-Politique

[Dans la tête de…] Marie-France Beaufils, future retraitée

Inaugurations, prises de parole publiques… Dans ces instants, les politiques sont au sommet de leur art et se mettent en scène, n’hésitant pas à partager le tout sur leurs réseaux sociaux. Des instants de com’ privilégiés qui se répètent à l’envie. Mais que se passe-t-il dans leur tête au moment de la photo ? A la rédaction de 37 degrés, on est du genre indiscrets et on a trouvé le moyen de s’infiltrer dans le cerveau de nos élu(e)s pour humer le fond de leurs pensées. On a longuement hésité avant de conclure qu’on ne pouvait pas garder ça pour nous… Évidemment les photos sont réelles, les commentaires non…

Cette semaine, voyons ce que pense la maire communiste et vice-présidente de Tours Métropole en charge des sports Marie-France Beaufils alors qu’elle vient d’annoncer qu’elle ne se représentait pas pour un 7ème mandat dans sa commune…

« Je lis ce discours et je pense aux enfants des écoles de Saint-Pierre qui chantent le générique de La Reine des neiges le soir des vacances scolaires. Je vais encore devoir attendre un peu mais ce sera quelque chose du genre : libérée, délivrée. Après presque 50 ans de vie politique. Je suis la Claire Chazal des communistes locaux, indéboulonnable.

Eh ouais les journalistes ! Ne croyez pas que vous arrêterez de m’entendre râler dès le 1er avril 2020 ! J’ai encore des combats sur la planche, des injustices à révéler au grand jour. Je l’ai dit en conférence de presse : à Saint-Pierre-des-Corps on vit vieux, c’est la ville de la longévité. Emmanuel Macron aura été éjecté de l’Elysée que je serrerai encore des poignées de main à la chaîne aux vœux du début d’année. Le drapeau rouge c’est mon gilet jaune à moi.

Si je suis fière de ce que j’ai accompli à Saint-Pierre, j’ai quelques regrets… J’aurais bien voulu inaugurer une Rue Robert Hue, faire des allers-retours en tram entre l’Avenue Jean Bonnin et la gare avec mon écharpe tricolore, conduire une navette entre Tours et SPDC… Tant pis. A la place j’irai me balader sur la Loire à Vélo ou pêcher le silure en relisant Marx… »

Print Friendly, PDF & Email