VidéoChroniquesChroniques-Culture

Le clip de la semaine : «Wrath» de Thé Vanille

© The Wolfy Agency

Le clip de la semaine

Chaque vendredi nous plongeons nos mains de gourmands dans l’inépuisable réserve de groupes tourangeaux talentueux et nous en extirpons un clip rien que pour vous.

Cette semaine > «Wrath» de Thé Vanille

Souvent à la rédac, on se demande «Mais est-ce qu’une captation live, ça compte comme un clip ?». Chaque fois, on fait trois ou quatre réunions de 2h dans la semaine pour avancer sur le sujet et puis le jeudi vers 19h on tranche, parce que le Clip de la Semaine, c’est le vendredi, hein. Du coup même si on dérive souvent sur des sujets similaires («Est-ce que sucer c’est tromper ?», «Est-ce qu’un ace à l’entraînement c’est quand même un ace ?», «Est-ce que la pâte à tartiner c’est comme du vrai Nutella ?»), on finit par trancher pour ou contre.

Là, pour ce «Wrath» de Thé Vanille, on a tranché pour. D’une part parce que c’est Alex Guéry aux manettes et d’autre part parce que tout ce qui vient de Thé Vanille, on prend comme des morts de faim. C’est bien simple : on est tellement fans que demain, Thé Vanille sort des mugs avec écrit «Thé Vanille» dessus, on achète la collec complète direct.

Bon et pis en plus, ils rentrent juste d’une tournée harassante en Italie, alors on se dit que pour services rendus à la patrie tourangelle, ça vaut bien un tapis rouge. Et pis ce week-end, ils vont défendre nos couleurs aux auditions des Inouïs au Nadir à Bourges (aux côtés d’artistes qu’on aime beaucoup aussi – Nivek, Angle Mort & Clignotant, YachtClub, Péroké et un Pictave dont on se fout complètement parce qu’on est chauvins à mort). Sérieux, le Printemps de Bourges si cette année vous ne sélectionnez (encore) aucun groupe tourangeau aux Inouïs, on vous kidnappe, on vous enferme dans un studio où on vous passe de la bonne grosse daube en boucle pendant des mois, 24/24.

Voilà, sinon ce «Wrath» est juste parfait, avec une pincée de Gossip, une tranche de B52’s, une louche de Siouxsie and the Banshees et beaucoup de rock’n’roll déluré à l’ancienne (le sobre «Rock» sous le nom de Thé Vanille dans la pré-séléction des Inouïs nous emplit de joie, d’ailleurs), d’humour, d’amour, d’énergie… Sur scène, le trio tourangeau le plus excitant du moment étant d’une redoutable et contagieuse efficacité, on va pas se mentir : on préfère un clip live où ils jouent, chantent et font des grimaces, plutôt qu’un truc super chiadé où on les verrait marcher dans les bois dans le brouillard en faisant la gueule les mains dans les poches.

Un degré en plus

> La page Facebook de Thé Vanille

> Retrouvez toute la collec des clips de la semaine en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email