L'actualité Tourangelle à la bonne température
VidéoChroniquesChroniques-Culture

Le Clip de la Semaine : « Revealed » de Gu’s Musics

Gu's Musics

Chaque vendredi nous plongeons nos mains de gourmands dans l’inépuisable réserve de groupes tourangeaux talentueux et nous en extirpons un clip rien que pour vous.

Si vous pensiez qu’on avait depuis longtemps fait le tour de la scène tourangelle, voici encore une découverte d’un niveau exceptionnel (on entend déjà rigoler d’ici les hyènes qui connaissent ce groupe par cœur depuis ses premiers accords il y a quelques années déjà, désolé les gars on était trop occupés à écouter des conneries, on est complètement passés à côté de Gu’s Musics, mea magna musica culpa).

«Happening» est sans aucun doute l’un des grands albums régionaux de l’année 2017 et nous avons choisi ce clip (dont les images sont, comme pour les autres, un montage basés sur des images d’archives – ici plutôt récentes et prises entre New York, Londres et San Francisco), parce que «Revealed» est l’un des plus beaux morceaux de l’album, côté texte comme côté son, où la partie finale plutôt noisy (néanmoins adoucie et caressée par des nappes de synthé assez amicales) lancinante jusqu’à l’hypnose, répond en écho à une longue introduction quant à elle plutôt ambient.

Entre les deux, cette voix langoureuse qui donne à l’expression «cordes vocales» toute sa lumière. A l’instar du violoncelle de Mitch Gerber, il suffit parfois de quelques cordes magiques – ici frottées par l’air – pour construire un univers saisissant, portant des paroles profondes et subtiles. Côté instrumental, les autres compositions de l’album – faussement et magnifiquement monolithique – évoquant parfois les légendaires Young Marbles Giants (mais en nettement plus lent quand même), même si des morceaux comme «Nox» avec son piano et ses cordes mélancoliques lorgnent davantage vers des gens comme Perry Blake.

On pense aussi un peu à d’autres éminents auteurs-compositeurs français pas franchement connus comme Nicolas Comment ou Peau, ou à des grosses pointures comme Kat Onoma/Rodolphe Burger, Dominique A (période actuelle) ou Miossec (période actuelle). Par contre, dans un genre vaguement similaire (influences new wave minimaliste et parlé-chanté en français), Lescop peut clairement aller se rhabiller.

Bref, au cas où on l’aurait oublié, la Touraine depuis plusieurs siècles produit des poètes plutôt du genre à évoluer en première division. Gu’s Musics nous le rappelle avec force, sans trembler d’un poil.

 

 

Un degré en plus

> La page Facebook de Gu’s Musics

> Retrouvez toute la collec des clips de la semaine en cliquant ici.

> Allez en bonus, comme vous êtes les plus beaux, on vous offre ce petit «Langage des choses» pour vos étrennes de la nouvelle année :