ArticleChroniquesChroniques-Culture

[Cinéma] Regards #39 : Diane a les épaules et Maryline

Dans Regards, retrouvez l’avis de Stéphanie Joye sur quelques films à l’affiche dans les cinémas tourangeaux. Histoire de vous donner envie, à votre tour, d’aller passer un moment dans les salles obscures.

« Cette semaine, trois films français pour trois portraits de femmes »

Diane a les épaules (Comédie française)

De Fabien Gorgeart

Avec Clotilde Hesme, Fabrizio Rongione, Thomas Suire 

Diane est enceinte. Elle a accepté le recours à la Gestation Pour Autrui de ses deux meilleurs amis homosexuels en couple, Thomas et Jacques. Tout se passe dans le rayonnement général. Mais un jour, Diane rencontre Fabrizio, et leur histoire d’amour naissante n’est pas bien compatible avec cette situation. Diane, garçon manqué frivole, ne pourra pas longtemps faire l’impasse sur ses angoisses, sur ses émotions et sur ses sentiments.

Ce premier long-métrage est très une jolie surprise. Pleine de fraîcheur et de vivacité – grâce à la présence « virile », fière et folâtre de la talentueuse Clothide Hesme – cette découverte tendre distraie avec grâce et chamboule, aussi. Le sujet, fort (la GPA), est traité avec crédibilité, subtilité et avec une sensibilité qui ne tombe jamais dans la sensiblerie. Fluide et lumineuse, la mise en scène n’est guère alambiquée. Diane ne se laisse pas désarçonner, elle n’est pas versatile, elle construit naturellement dans son corps le bonheur de ses deux amis. A cela, Fabien Gorgeart ajoute un regard précis sur l’évolution tant physique qu’affective de son héroïne. Il nous permet aussi d’analyser une situation de notre temps. Et au-delà même de la GPA, pour laquelle le réalisateur ne prend aucun parti, il englobe des thématiques annexes : amour, amitié, schémas familiaux. Humble, sans prosélytisme, Diane a les épaules porte un scénario fort en émotion comme en rire, et réalisé tout en finesse. Un très beau portrait de femme moderne, qui gagne en gravité à mesure que cette femme construit. On n’a jamais vu Clothilde Hesme aussi pétillante et hypnotisante … il faut dire que Fabien Gorgeart a écrit le film pour elle. C’est réjouissant, drôle, enlevé et intelligent, plus profond qu’il ne laisserait croire, aux antipodes de nombre de comédies françaises (dont comédies romantiques) truffées de clichés.

Un film à l’affiche aux Cinémas Studio (Toutes les informations utiles sur leur site internet).


Maryline (drame français)

De Guillaume Gallienne

Avec Adeline D’Hermy, Vanessa Paradis, Alice Pol 

Maryline, vingt ans, est une jeune actrice toute débutante qui quitte son village et sa famille pour Paris. D’essais convaincants en premiers tournages catastrophiques, elle doit réussir avec qui elle est. Timide et vite déstabilisée, elle irrite les cinéastes, et, pourtant, elle a ce quelque chose … : le talent.

Après l’excellent Les garçons et Guillaume, à table !, Guillaume Gallienne revient derrière la caméra pour un sujet tout aussi alertant sur l’accomplissement de soi. Avec cette même humilité sensible, cette justesse un peu folle et tendre (dans, ici, un drame piqueté d’humour), Maryline conforte le talent du réalisateur. Son actrice, Adeline d’Herny, incarnant la blessure, correspond à tous ces critères et livre une interprétation généreuse, sur un fil ultra sensible qui épouserait l’étoffe caressante espérée dans l’histoire. La douceur et la modestie de la comédienne impressionnent face aux heurts de ce monde cruellement humiliant qu’est celui du cinéma. Gallienne a choisi de révéler à l’écran un témoignage intime, recueilli il y a quinze ans, d’une femme réellement confrontée à la dureté du métier d’actrice. Le film manque tout de même de richesse du fait de notre impossible accès de spectateur à l’intériorité du personnage principal. Il ne s’agit donc pas d’une grande œuvre, on s’y ennuie parfois, mais elle est précieusement didactique et délicate. Il y a de nombreuses scènes très maîtrisées et inoubliables.

Un film à l’affiche aux Cinémas Studio (Toutes les informations utiles sur leur site internet).


Print Friendly, PDF & Email