Chroniques-SociétéChroniques

Signes des Temps #142 : « Lapin, passe ton chemin » à La Gloriette

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

C’est dingue, il suffit parfois d’une image ou d’un mot pour qu’instantanément des chansons nous viennent en tête. Ainsi en voyant ce panneau installé au potager pédagogique de La Gloriette, c’est une jolie comptine enfantine qui a pénétré notre cerveau pour ne le libérer que quelques vilaines heures plus tard.

« Un petit lapin

s’est sauvé dans le jardin

Cherchez-moi ! Coucou, coucou !

Je suis caché sous un chou

Frisant ses moustaches

Le fermier passe et repasse

Mais ne trouve rien du tout

Le lapin mange le chou ».

(Si vous voulez l’écouter c’est ici)

Du coup on se dit que c’est certainement pour ne pas revivre la même histoire que cette comptine que les jardiniers de La Gloriette ont eu cette idée lumineuse : Le panneau interdisant aux lapins de venir. Simple, clair et efficace : « Lapin passe ton chemin, ces bonnes feuilles ne sont pas pour toi ».

Un dispositif connu de plusieurs jardiniers en herbe à croire le grand internet (eh oui on a quand même été faire quelques recherches pour recouper nos infos). Et si plusieurs de ces jardiniers en proie avec des lapins se faisant un régal des salades bien fraiches, ont bien tenté de préserver le fruit (ou plutôt le légume soyons précis) de leur labeur avec l’installation de ce type de panneaux, le succès n’a en revanche (et étonnamment) jamais été au rendez-vous. De là à conclure que les lapins sont des anarchistes ne respectant rien, pas même les interdictions les plus élémentaires… ou pire encore des Zadistes en herbe, ne se souciant guère de l’ordre établi et s’accaparant les terres et les salades au mépris des autres communautés pour leur simple bonheur égoïste…

L’histoire écrira peut-être un jour que les lapins se soulevèrent à leur tour à partir de la Gloriette, reprenant à leur compte les slogans: « Il est interdit d’interdire » ou encore « la propriété c’est du vol ». En ces temps d’agitation et de climat social tendu, il faut s’attendre à tout, après tout.

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email