Chroniques-SociétéChroniques

[La Bouteille du week-end] Touraine rosé pétillant, François Chidaine

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Touraine rosé pétillant, François Chidaine

Quand on déguste du vin, même quand on en déguste beaucoup, il n’est pas très fréquent de tomber sur un OVNI, un Objet Vinicole Non Identifié. Un vin plaisant, surprenant et qui ne ressemble à aucun autre. C’est ce qui m’est arrivé avec le Touraine rosé pétillant de François Chidaine, découvert à La Vinothèque de Tours.

Cet Ovni pourrait peut-être ressembler à un Lambrusco, mais je ne me souviens pas d’avoir jamais goûté un Lambrusco aussi charmeur. On dira donc que ça ne ressemble à rien.

Seulement 7 % d’alcool et, puisque les levures n’ont pas transformé tout le sucre en alcool, plus de 150 grammes par litre de sucres résiduels, c’est à dire du sucre initialement contenu dans le jus de raisin.

Au nez, ça sent le pressoir, ça sent très précisément l’odeur qui règne dans les chais au moment des vendanges : un puissant arôme de jus de raisin.

En bouche, en plus du jus de raisin, on perçoit des arômes de fraise et de grenadine. Le cépage gamay nous dévoile ici toute la palette de ses arômes fruités.

La bulle est fine, c’est incroyablement gourmand.

En finale, une petite touche de bonbons acidulés aide à faire passer la richesse en sucre. Ce n’est pas un mince exploit de produire un vin aussi sucré qui parvient malgré tout à rester parfaitement équilibré.

Ça coule en bouche comme une caresse, comme un bonbon.

Et revient à la fin de la dégustation ce puissant arôme de jus de raisin bien mûr.

C’est le vin idéal pour un dégustateur débutant. Il plaira particulièrement aux amateurs de Monaco, aux amateurs de saveurs faciles et sucrées, à ceux qui pensent que le vin rouge, ce n’est pas fait pour eux.

Mais ce n’est pas seulement un vin facile. Il développe également des saveurs puissantes et laisse une belle persistance aromatique en fin de dégustation.

On pourra le boire à l’apéritif mais il fera merveille aussi sur un dessert. Avec une soupe de fraises ou une panna cotta aux fruits rouges.

François Chidaine, surtout connu pour la qualité des vins blancs qu’il produit à Montlouis-sur-Loire et à Vouvray, signe là une cuvée particulièrement étonnante !

* Touraine rosé pétillant, François Chidaine

François Chidaine

30 Quai Albert Baillet

37 270 Montlouis-sur-Loire

Tél. : 02 47 45 19 14

http://www.francois-chidaine.com/accueil/

* 9,60 € TTC à la Vinothèque
16, rue Michelet
37000 Tours
Tél. : 02.47.64.75.27
http://www.vinotheque-tours.fr
Sur Facebook :
https://www.facebook.com/LaVinothequeDeTours/

Print Friendly, PDF & Email