ArticleChroniquesChroniques-Société

[La Bouteille du week-end] Touraine-Chenonceaux rouge 2016, Clos Roussely

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation. 

img_3512

Touraine-Chenonceaux rouge 2016, Clos Roussely

Je vous avais déjà présenté en blanc cette toute jeune appellation « Touraine-Chenonceaux », reconnue par l’Institut National des Appellations d’Origine depuis seulement 7 ans. Une appellation issue des bords de la vallée du Cher qui fait également merveille en rouge !

A l’Affiné, rue Colbert, j’ai découvert le joli Touraine-Chenonceaux rouge 2016 du Clos Roussely, assemblage des cépages côt, à 90 %, et cabernet franc, à 10 %.

Souvent le côt a besoin de passer quelques années en cave afin de s’épanouir et de révéler le meilleur de lui-même et j’ai craint un instant que cette bouteille si jeune soit un peu austère.

Dès le premier nez, mes craintes se sont évanouies : même s’il pourra se bonifier dans les années à venir, le vin est déjà prêt à boire. Les arômes sont ouverts, ça sent les fruits rouges et le cassis, avec une note plus sérieuse de tabac.

En bouche, au cassis dominant s’ajoutent la violette et la réglisse. Cassis, violette et réglisse sont des arômes souvent retrouvés dans les vins issus du cépage côt. Ils sont ici bien présents et on est même surpris par la puissance arômatique, tout à la fois fruitée, florale et épicée, de ce vin. De toute évidence, les raisins étaient bien mûrs !

Cette belle dégustation portaient en elle un paradoxe intéressant : si ce vin rouge concentre sa force dans la puissance de ses arômes, il reste incroyablement léger. Après le premier verre dégusté, la bouche reste fraîche, prête à accueillir un second verre. Et c’est souvent la plus belle qualité des vins de Loire, cette fraîcheur et cette buvabilité qui appelle, comme aime à le dire le grand œnologue ligérien Jacques Puisais, « la redemenade », cette envie d’un second verre… ou d’une seconde bouteille…

* Touraine-Chenonceaux rouge 2016, Clos Roussely

11, route du Château

41400 Angé-sur-Cher

Tél. : 02 54 32 86 46

http://closroussely.fr

Sur Facebook :

https://www.facebook.com/clos.roussely

* 13 € à L’Affiné

73, rue Colbert

37 000 Tours

Tél. : 02.47.61.32.34

http://www.laffine.com

Sur facebook : https://www.facebook.com/laffine/

Print Friendly, PDF & Email