ChroniquesChroniques-Société

[La bouteille du week-end] Chinon 2016, Cuvée du Domaine, Domaine Charles Pain

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Chinon 2016, Cuvée du Domaine, Domaine Charles Pain

Curieuse décade que celle du Salon de l’Agriculture ! Pour une fois, pendant dix jours, on ne parle plus que des agriculteurs et, du coup, des viticulteurs. En réalité, on parle surtout des politiques qui arpentent les allées du salon…

J’espère que ça vous a donné, comme à moi, l’envie de relire les délicieux « Contes bleus du chat perché » de Marcel Aymé et en particulier « Le paon » qui parvient, par sa vanité à convaincre toute la ferme de se mettre au régime et de ne plus manger «qu’un pépin de pomme reinette» !
Un peu comme Agnès Buzyn, notre ministre de la Santé qui veut nous priver de notre verre de vin quotidien… Pourtant l’Organisation Mondiale de la Santé continue de louer les bienfaits de notre régime à la française, estimant que jusqu’à 21 verres par semaine pour les hommes, et 14 pour les femmes, on se trouve sous le seuil de risqueVanitas vanitatum, omnia vanitas

Bref…

Pendant que les coqs pérorent, il y a des gens qui travaillent au Salon de l’Agriculture et en particulier les 6 735 jurés du Concours Général Agricole. Ils ont attribué à nos vignerons du Val de Loire une pluie de médailles. Et comme chaque année, j’ai dû répondre mille fois à la sempiternelle question que me posent les uns et les autres : que valent-elles vraiment ces médailles ?

Une médaille d’or ne prouve pas vraiment que le vin est le meilleur de sa catégorie : les vignerons qui produisent des cuvées d’excellence, souvent en faible quantité, n’ont pas besoin pour les vendre de payer les frais d’inscription à ces concours. Mais une médaille prouve que le vin a été goûté et apprécié. Donc qu’il est bon !

J’ai voulu faire le test cette semaine avec un vigneron champion des concours : Charles Pain à Panzoult, dans l’AOC Chinon.

Pas un Concours Général Agricole, pas un concours des Ligers, pas une édition du Guide Hachette… dont il ne sort couvert d’or, d’argent ou au moins de bronze. Cette année il a récolté une médaille d’or au Concours Général Agricole pour son rosé 2017, après avoir obtenu 2 médailles d’or et une médaille d’argent au concours des Ligers qui s’est déroulé début février à Angers.

Je suis convaincu qu’il n’y a pas de mystère : un abonnement permanent aux palmarès est un vrai gage de qualité !

J’ai dégusté sa cuvée domaine 2016, achetée dans la nouvelle épicerie de la rue du Commerce, les « Délices Lamarque ».

Je ne crois pas que cette cuvée ait reçu de médailles. Mais ça permet de se faire une idée de la qualité des vignerons abonnés aux concours.

Fichtre : c’est bon !

La cuvée domaine, c’est celle que Charles Pain récolte sur les sols plus légers de sable et de graviers. A priori donc, un vin léger. Et pourtant la couleur rouge cerise aux reflets bleutés est bien soutenue.

Au premier nez, ça sent le cassis, relevé par des notes de fumée. Plus on agite le verre et plus le mélange se complexifie, assemblage de fruits rouges et d’épices.

En bouche, c’est très léger, doux, comme une caresse. Les tanins sont fondus et après les fruits rouges, une note finale de groseille apporte au vin un surcroît de fraîcheur.

Voilà un beau Chinon de plaisir, un Chinon de soif. Un Chinon à partager avec des copains autour d’une assiette de charcuterie ou d’un beau Sainte-Maure de Touraine.

Je ne sais même plus quoi répondre à tous mes amis qui aiment débiner les concours et les médailles… Je crois simplement que notre époque aime bien débiner. Débiner les Césars, débiner les élus à l’Académie Française, débiner les prix Goncourt…

Pour ma part, je continue à croire aux valeurs sûres : ce n’est pas sans raison que certains domaines viticoles apparaissent chaque année dans les palmarès de nombreux concours !

* Chinon 2016, Cuvée du Domaine, Domaine Charles Pain

Chézelet

37 220 Panzoult
Tél: 02 47 93 06 14

http://www.charlespain.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/domainecharlespain/

* 8 € aux Délices Lamarque

7 bis, rue du Commerce

37000 Tours

Tél. : 02 47 47 09 46

http://www.deliceslamarque.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/Délices-Lamarque-Tours-186760401689220/

Print Friendly, PDF & Email