L'actualité Tourangelle à la bonne température
ChroniquesChroniques-Société

[La Bouteille du Week-end] Anjou Gamay 2016, Les Châteliers, Domaine Richou

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation. Anjou Gamay 2016, Les Châteliers, Domaine Richou

Comme à Bourgueil, Chinon et Saint-Nicolas de Bourgueil, en Anjou, le grand cépage rouge, c’est le cabernet franc.

Mais il existe aussi une petite AOC Anjou gamay qui sublime, sur les roches métamorphiques des contreforts du massif armoricain, le cépage gamay.

Et ça peut donner des résultats très intéressants !

Au domaine Richou, ce gamay cultivé en bio sur des schistes et des quartz, est assez explosif. Pas forcément au premier nez, qui est assez sérieux et presque austère : on relève des notes chaudes, des notes torréfiées, des notes fumées, qui témoignent de la belle maturité du raisin. Étonnamment, on décèle à peine le fruit du vin.

Mais c’est en bouche que ça se passe : ça explose de partout !

De la fraise, presque même de la fraise tagada, de la framboise, de la myrtille de la mûre… C’est un très joli cocktail de petits fruits rouges, souligné en finale par une note de cacao torrefié.

En fin de bouche, revient la fraîcheur du vin qui apporte comme un très agréable picotement de la langue.

On garde longtemps en bouche ce joli assemblage d’arômes.

C’est un vrai gamay de plaisir qui prouve qu’un vin peut être tout à la fois léger et complexe, que le fruit et la structure peuvent trouver leur équilibre.

Je vous conseille cette belle bouteille pour accompagner une salade estivale, un repas au jardin ou un pique nique. Et elle serait parfaite sans doute avec une tarte fine aux fraises. Une tarte peu sucrée et sans crème pâtissière pour ne pas écraser la finesse aromatique du vin.

Sur leur contre étiquette, Damien et Didier Richou, les vignerons qui ont vinifié cette belle cuvée, nous livrent cette citation de Francis Bacon : « On ne commande la nature qu’en lui obéissant ». Joli programme pour ces deux vignerons bio. En méditant avec un verre de leur vin à la main, on se dit qu’il est plaisant que des vignerons travaillent si bien au diapason de la nature !

* Anjou Gamay 2016, Les Châteliers, Domaine Richou

Domaine Richou

Chauvigné – Route de Denée

49 610 Mozé-sur-Louet

Tél. : 02 41 78 72 13

http://www.domainerichou.fr

Sur Facebook : https://www.facebook.com/domaineRichou/

* 9,90 € TTC à La Cave Insolite,

30 Quai Albert Baillet

37 270 Montlouis-sur-Loire

Tél. : 02.47.45.19.14

http://www.francois-chidaine.com/accueil/

Print Friendly, PDF & Email