A la unePolitique

Tours : la vraie interview de l’autre Emmanuel Denis

Quand on suit les réseaux sociaux comme nous (notre profession nous l’oblige ou presque), on devient vite aigris il faut le dire. Mais parfois au détour de scrolls, de mp avec des proches, on tombe sur des pépites. Récemment, sur Linkedin, on nous a envoyé par exemple ce post d’Emmanuel Denis. Enfin, pas le nôtre, le Tourangeau, maire de la commune, mais un homonyme, que beaucoup ont pris pour le vrai, enfin, le nôtre, le maire de la commune vous suivez ? Bref, du coup on a eu envie de lui poser des questions à cet homonyme pas vraiment maire de Tours…


Bonjour Emmanuel Denis, première question que nous voulions vous poser : Tours cela représente quoi pour vous ?

Emmanuel Denis : “une ville universitaire française située entre le Cher et la Loire” et aussi “une ancienne cité gallo-romaine, qui permet aujourd’hui d’explorer les châteaux de la vallée de la Loire.” #wikipédia

Il paraît que vous avez dû chercher sur une carte où la ville se situait ? Cela ne fait pas très sérieux non ? 

Emmanuel Denis : François Hollande avait bien inventé la Macédonie ! Si on a un minimum d’ambition politique, c’est une erreur à commettre !

Je crois que vous êtes de Nantes, Tours-Nantes, c’est quand même l’axe ligérien dans sa splendeur non ? 

Emmanuel Denis : Nantes n’est pas en Bretagne ? Je m’y perds … Un bel axe A85 A87 c’est vrai !

On ne peut pas résister à l’envie de vous demander votre avis sur l’aéroport de Tours, il faut le maintenir ou pas ?

Emmanuel Denis : Un aéroport à Tours ? La dernière fois que nous nous sommes posés la question à Nantes, cela nous a coûté plus de 8 ans de ZAD ! je me garderais bien de répondre !

A votre avis, un maire écologiste ça peut vraiment changer les choses dans une ville ?

Emmanuel Denis : Un maire peut changer les choses indépendamment de son appartenance politique. Tant de choses à faire à Tours, comme de rendre les plages plus propres !

Votre dernier acte écolo, c’était quoi ?

Emmanuel Denis : Faire la différence entre le bleu et le vert

Votre dernier acte pas écolo, c’était quoi ?

Emmanuel Denis : Confondre le vert et le jaune ! pas facile pour un daltonien de faire le tri sélectif !

Blague à part, vous avez reçu beaucoup de félicitations suite à l’élection de votre homonyme comme maire de Tours. Est-ce une victoire pour tous les Emmanuel Denis cette élection ?

Emmanuel Denis : Totalement ! une vraie reconnaissance pour un prénom et d’un nom assez atypique et peu fréquent. Une pensée aussi aux Denis Emmanuel qui restent pour l’instant oubliés.

Vous avez partagé sur Linkedin cette expérience, cela vous a donné envie d’être maire ? 

Emmanuel Denis : Je sens que j’ai quelques fondamentaux à travailler quand même d’abord !

D’ailleurs, savez-vous dans quel sens et sur quelle épaule il faut porter l’écharpe de maire ?

Emmanuel Denis : Aucune idée ! je dirais en diagonale, de haut en bas ? Il y a un pompon aussi non ? Pourquoi tout le monde oublie le pompon !

Vous avez déjà eu envie de vous présenter à une élection (même de délégué de classe ?) Si oui, ça a donné quoi ?

Emmanuel Denis : Quand j’étais petit, j’étais celui qui était choisi à la fin pour faire des équipes de balle au prisonnier… J’essaie de me reconstruire avant de me lancer dans le grand bain électoral.

Avez-vous déjà pratiqué la langue de bois, et si oui dans quelles circonstances ?

Emmanuel Denis : Le second degré est une forme de langue de bois ?

Sinon, vous faites quoi quand vous êtes pas sur linkedin ?

Emmanuel Denis : Avec Grégoire Even, nous avons créé un nouveau concept d’apprentissage du management ! Nous réunissons en visio des managers de tout type d’entreprises pour qu’ils échangent sur leurs problématiques. Notre société s’appelle UpTogether, vous pouvez venir d’où vous voulez, même de Tours ! 🙂

Print Friendly, PDF & Email