A la uneReportage-Société

Le CFA des Compagnons de Tours Nord, vitrine nationale de l’apprentissage

Emmanuel Macron est arrivé en Touraine ce mercredi et y poursuit sa visite ce jeudi 15 mars. Le chef de l’État vient parler apprentissage, formation et éducation. Pas réellement d’annonces nouvelles, juste une visite sur le terrain, le temps notamment de couper un ruban : celui inaugurant les nouveaux locaux du CFA des Compagnons de Tours Nord, Rue de Franche Comté. Il avait promis à l’association qu’il lui offrirait ce coup de projecteur national. Alors à quoi ça ressemble ? Suivez-nous, on vous raconte.

mecanique-2
p1050679

Les Compagnons du Devoir et du Tour de France sont installés à Tours depuis 48 ans, ce qui nous ramène en 1970. Jusqu’ici, ils avaient des ateliers de 2 000m², déjà à Tours Nord, dans la même rue. Désormais, ils en ont 5 000 pour 350 apprentis répartis dans 12 secteurs d’activité différents. Les lieux sont totalement ouverts depuis le mois de janvier après 18 mois de travaux et un investissement de 9 millions d’euros, dont 4 millions financés par la région Centre-Val de Loire, mais aussi une part importante via un programme de l’Etat (2,5 millions).

mecanique-1

90% des apprentis trouvent un emploi

Hauts plafonds, couleurs vives… On passe d’un atelier à l’autre dans des pièces spacieuses, volontairement reliées entre elles pour faciliter les échanges entre les spécialités. Ici, la liste des disciplines est variée : menuiserie, mécanique, couverture, boulangerie, pâtisserie, maçonnerie, charpenterie… Certains métiers sont très demandés par les jeunes, d’autres très recherchés par les employeurs alors qu’ils attirent moins facilement de futures recrues, on les appelle les métiers en tension. Dans tous les cas, les Compagnons affichent un excellent taux d’emploi à la sortie : 90%.

On notera que si les formations du CFA de la Rue de Franche Comté sont également proposées par d’autres établissement de la ville, de la métropole ou de la région, le programme des Compagnons n’est pas le même : les jeunes de 16 à 25 ans font leur cursus dans plusieurs centres et surtout, en fin de cycle, ce sont eux qui forment leurs successeurs. Par ailleurs, en plus des ados et jeunes adultes, des salariés en reconversion ou qui cherchent à augmenter leurs compétences sont aussi accueillis pour se former ou se perfectionner, par exemple dans la rénovation énergétique pour les métiers du bâtiment. Certains cursus peuvent durer 1 an.

A LIRE AUSSI : Le portrait d’un ancien compagnon aujourd’hui chef d’entreprise

menuiserie-2
couvreur

L’agrandissement du CFA des Compagnons c’est l’occasion de mettre l’accent sur le numérique. Par exemple, des machines pour faire de la peinture virtuelle ou de la soudure virtuelle sont à la disposition des apprentis. Moins dangereux, plus économique (car pas besoin de matière première) et utile pour améliorer la pédagogie car l’outil peut guider l’élève vers les bons gestes. Par ailleurs, en lien avec le Fun Lab installé à Mame, on trouve aussi des imprimantes 3D dans ce CFA, elles permettent de faire des travaux interdisciplinaires et des créations variées, voire même la fusée de Tintin ou un personnage de cartoon qui ressemble à un monstre.

p1050681
realisation-imprimante-3d

Un internat de 130 places

Locaux flambant neufs signifie aussi aménagements pour le bien-être. Dans ce domaine, on citera la petite fontaine dans la court mais aussi le terrain de basket sur le toit et les tables de ping pong dans la salle juste à côté. Le CFA est enfin doublé d’un internat de 130 lits. Financé par les cotisations des membres de l’association Les Compagnons du Devoir, les contrats d’apprentissage et quelques subventions, le CFA compte une centaine de salariés et formateurs et vous aussi vous pourrez en découvrir les moindres détails ce vendredi 16 et ce samedi 17 mars lors de portes ouvertes prévues de 9h30 à 17h30. Au programme notamment : des ateliers pour découvrir les métiers.

Print Friendly, PDF & Email