L'actualité Tourangelle à la bonne température
A la uneChroniques

[HistLoire] Le palais des sports de Tours : plus de 50 ans de bons et loyaux services

HistLoire, c’est une chronique régulière sur 37° où nous vous proposerons un petit focus sur un pan d’histoire tourangelle. Ce mois-ci, replongeons nous dans l’histoire du palais des sports de Tours.

C’est au début des années 50, que la mairie a l’idée de construire un complexe sportif comprenant un grand hall et une salle de basket (mais aussi omnisports et pouvant accueillir spectacles et concerts). Imaginé par l’architecte Niermans, grand prix de Rome, l’embryon de l’actuel centre municipal des sports est ouvert en 1954, bien qu’inachevé. De 1954 à 1962, seule la grande salle de basket est en effet utilisable. Les travaux continuent d’avancer et plusieurs salles spécialisées voient le jour (salle de judo, d’escrime…) pour répondre à la demande des Tourangeaux, dans une ville en manque d’installations sportives.

La salle Grenon en construction (c) Archives

L’ensemble du Centre Municipal des Sports ne sera terminé qu’en 1972. Le 11 Juin de cette année-là, quelques 800 sportifs, le secrétaire d’Etat aux Sports, le maire Jean Royer et les Tourangeaux inaugurent cet ensemble, à l’époque l’un des plus grands complexes sportifs couverts de France avec pas moins de 25 000 m² de surface dédiée au sport et le tout en plein centre ville.

Désormais achevé, le Centre Municipal des Sports propose alors une piscine d’apprentissage, une piscine olympique (pouvant accueillir 1000 spectateurs), une patinoire (de 2500 places en tribunes), un complexe médico-sportif, quatre grandes salles diverses, qui s’ajoutent au quelques vingt-trois salles spécialisées déjà existantes et la salle Grenon (d’une capacité de 5000 places à l’époque).

Et le Palais des Sports s’avéra vite magique pour les sportifs tourangeaux. En effet les basketteurs de l’ASPO, les hockeyeurs de l’ASGT, ou encore les nageurs de l’ENT (les Enfants de Neptune de Tours) glanaient rapidement les titres dans ce complexe, si bien que les soirs de matchs, la patinoire et la salle Grenon n’en désemplissaient pas.

Lieu dédié au haut niveau, le palais des sports allait prouver aussi son utilité comme équipement de proximité pour les Tourangeaux avec la pratique du basket, du volley, de la natation, du hockey ou du patinage en passant par les sports de combat… Cette volonté de la mairie s’est avérée payante puisqu’en 1981 la ville de Tours était alors élue la ville la plus sportive de France, grâce à ses sportifs de haut niveau : ASPO en basket, ASGT en hockey, Thierry Tulasne en tennis, mais aussi grâce à ses structures sportives et notamment ce Centre Municipal des Sports Robert Grenon.

Pourquoi Robert Grenon ?

Pourquoi le hall du palais des sports et la « grande salle » portent ce nom ? Robert Grenon, fut conseiller municipal de la ville de Tours (à partir de 1929) et adjoint aux sports de 1947 à 1957. De part cette fonction, cet homme pris une part importante dans le projet de réalisation d’un « palais des sports ». Son projet vit le jour en 1954, mais Robert Grenon ne verra jamais le Centre Municipal des Sports dans toute sa splendeur puisqu’il décéda en 1957.

La salle Grenon (c) Pascal Montagne

La mairie décida alors de le baptiser « Centre Municipal des Sports Robert Grenon » en hommage à son créateur. Ce nom restera jusqu’en 1983, date à laquelle le nom de Robert Grenon disparu de la façade pour laisser place à un simple « Centre Municipal des Sports » jugé plus neutre. La Municipalité garda cependant le nom de « Hall Robert Grenon » et de « salle Robert Grenon » pour le grand hall et la grande salle de basket. Un changement de nom expliqué alors comme suit : « Le Centre Municipal des Sports n’avait plus rien à voir avec le projet initial de Robert Grenon qui comportait seulement le hall et la grande salle, et c’est avec respect pour lui, qu’il a été décidé de donner son nom pour son projet et non pour le reste. »

Aujourd’hui, l’actuelle salle de volley porte toujours le nom de Robert Grenon et une plaque offerte par la mairie en son honneur est visible dans le hall.

Après plusieurs rénovations ces 10 dernières années, le Palais des Sports devrait subir une mue profonde dans les prochaines années, en lien avec le développement du Tours Volley Ball, comme nous vous l’expliquions il y a peu :

La salle Grenon va faire sa mue