L'actualité Tourangelle à la bonne température
Sport

10 & 20km de Tours : comment bien rater sa course.

Rater une compétition de course à pied, c’est un peu comme la réussir : il faut rester humble et concentré, car ce n’est jamais gagné d’avance. Pour vous accompagner jusqu’à la date fatidique du 24 septembre, on a contacté les meilleurs spécialistes locaux du sport et de la diététique afin de vous inonder de conseils pour vous assurer un échec retentissant.

  1. La bouffe

Photo-0051

Déjà, inutile de se voiler la face avec des termes abscons du type «nutrition», «régime alimentaire» ou «diététique». Nous recommandons l’attaque de fourgon de chips Brets au péage de l’A10, de préférence 5 ou 6 mois avant la course, afin d’être sûr de pouvoir s’en empiffrer jusqu’au matin même. Grande nouveauté 2015 aux 10km de Tours : après de fortes pressions des participants, la traditionnelle paëlla offerte avec tout dossard sera désormais servie AVANT le départ et non à l’arrivée. Un grand pas en avant.

  1. La boisson

Photo-0184

Dès début septembre, soit à J-20 jours, oubliez jusqu’à l’existence-même de l’eau, votre ennemie jurée. Nous recommandons la technique ancestrale dite «shoes-binouze» qui consiste tout simplement à placer des bières dans vos baskets. Ainsi, au cas il vous prendrait l’idée saugrenue d’aller faire un jogging pour vous entraîner, une bière vous attendra sagement pour mieux procrastiner l’entraînement.

  1. Maximum Glandouille

Photo-0201

Posez-vous sur le bords de Loire à regarder les canards et le fleuve couler à vos pieds. Un conseil allez-y habillés en jean (surtout pas de short, la tentation de l’exercice physique serait trop forte).

  1. Mental : les courses d’escargot

Photo-0188

Occupation idéale pour vos préparatifs : les courses d’escargots sur le tracé des 10km, afin de bien repérer les lieux pour savoir où ralentir et surtout où ne pas accélérer. L’escargot, comme la tortue, est l’animal de compagnie idéal pour le coureur soucieux de bien foirer sa course. La légende du lièvre et de la tortue sont des conneries, bien entendu, mais nous vous conseillons tout de même d’éviter sa relecture dans les semaines précédant la course.

  1. Révolutionnaire : l’entraînement à vide

Photo-0214

 La première fois qu’on a entendu parler de cette technique, on a ri comme des baleines pendant une bonne demi-heure. Puis on a essayé pour continuer à rigoler. Et au bout d’une autre demi-heure, on ne rigolait plus du tout : ça marche ! Vous faites semblant de partir vous entraîner, puis vous posez vos chaussures sur un muret. Vous partez boire quelques coups au bistrot pour digérer les trois kebabs que vous aurez pris soin d’avaler auparavant, puis vous repassez récupérer vos baskets quatre heures plus tard en essayant de rentrer chez vous.

  1. Respiration

Même si cela peut sembler évident, vous devrez beaucoup fumer dans les jours, les heures et les minutes précédant la course. L’idéal serait évidemment de pouvoir fumer PENDANT la course, mais à ce jour cette pratique est encore considérée comme du dopage car elle augmente artificiellement votre capacité à rater votre course.

  1. S’entraîner seul

«Il vaut mieux être seul que mal accompagné» martelait mon arrière grand-mère lorsque son fils lui a ramené une militante écologiste à la maison. Pour la course à pied c’est pareil : en vous donnant des rendez-vous régulier à des heures pas possibles avec d’autres gens, vous vous exposez à tomber sur un traître, ou un faiblard, qui arrivera en survêtement et voudra courir pour de vrai. La solitude vous rendra plus fort dans ces préparatifs extrêmes qui révèleront sans nulle doute une part insoupçonnée de vous-même.

  1. Foirades légendaires aux 10km de Tours : un témoin raconte

Sous couvert d’anonymat, un haut gradé des 10km de Tours de longue date a accepté de fouiller dans sa mémoire, à la recherche de ses plus beaux souvenirs de foirade :

1985 – «Un jeune de Ballan-Miré est parti en sens inverse au moment du départ, un coup de génie désormais impossible puisque depuis 1986, des cars de CRS avec des barrières anti-émeutes sont disposés derrière la ligne de départ afin d’empêcher tout repli.»

1991 – «Une équipe de Joué-lès-Tours saute des barrières pour couper le circuit et se faire disqualifier, mais comme aucun responsable de course ne les a vus, leur coup a foiré, ils ont du coup fini dépités dans un café à mi-parcours. C’est pourquoi depuis 1992, aucun café tourangeau n’accepte de client en short le jour des 10km.»

2006 – «Un vétéran originaire du Sud-Touraine fait croire à un malaise au bout de 200m de course. Heureusement nos secouristes aguerris ont tout de suite compris la ruse et l’ont faire redémarrer à coups de pied au cul.»

2014 – «3.250 inscrits ne se présentent pas au départ ! Le coup classique ultra-prévisible… En possession de toutes les adresses, les organisateurs mobilisent l’armée pour aller chercher chaque déserteur chez lui et décalent le départ de deux heures pour que tout le monde puisse participer.»

Un degré en plus

> Oubliez bien de vous inscrire en cliquant ici (l’oubli d’inscription restant à ce jour THE technique radicale pour rater sa course au mieux et dans les meilleures conditions).