Les Ilots Electroniques : 3 jours pour fêter les 3 ans

Le week-end prochain (du 24 au 26 mars) s’annonce chargé pour les Ilots Electroniques. Pour fêter leurs trois ans, ils ont en effet imaginé trois événements majeurs, marquant les différents concepts initiés depuis 2014 et qui ont fait des Ilots, un label reconnu et approuvé.

les-Ilots-Electronqiues-15-28.08.2016-par-fabien-Garou-Photographie-6246-1024x680(c) Fabien Garou de La Click Tourangelle

Il y a trois ans c’est devant quelques centaines de personnes que Thomas, Enzo et Arnaud lançaient leur première édition des Ilots. Si le concept a évolué depuis et pris de l’ampleur les bases étaient déjà là en ce début d’année 2014 au feu Projet 244 où les Ilots avaient posé leur valise pour cette première.

Trois ans plus tard, les Ilots ont poussé et ont investi nombre de lieux agréables de l’agglomération : de la plaine de la Gloriette au jardin des Prébendes, en passant par l’île Simon désirée depuis le début et qui a donné son nom au label… Oui car paradoxe de la chose, bien que nés en intérieur en début de printemps, les Ilots sont avant tout un concept estival. Depuis le début, l’envie était ainsi d’animer les dimanches mornes en investissant des lieux bucoliques et créer un événement autour de la musique électronique pouvant plaire à tout le monde : aux jeunes teufeurs vingtenaires mais aussi aux familles. Un concept décliné depuis en hiver lors de Box, des soirées électros correspondant plus à un public d’initiés comme récemment à l’école des Beaux-Arts. Un concept décliné également, par des organisateurs jamais à court d’idées, lors d’événements atypiques comme les réveils électroniques à la bibliothèque de Tours.

Et pour fêter leurs trois ans, les Ilots proposent justement un triple événement intégrant ces différents concepts. Vendredi 24 mars au soir, le rendez-vous est donné au Temps Machine pour une « super box » qui devrait ressembler à une grosse teuf jusqu’au petit matin avec la présence des DJ Deetron, Rubin Steiner, Fake Vj, Cristaux Liquides, Arno’N Joy, GL8 et DJ AZF.

Dès le lendemain matin, entre 7h et 10h, c’est un réveil (ou un after) musical atypique qui est proposé. Préparez vos maillots de bain puisque les Ilots investiront le centre aquatique jocondien Bulle d’O autour d’un DJ Set surprise « mais en mode récupération » nous prévient-on.

Enfin le dimanche c’est sous le pont Napoléon, « un lieu underground qui dégage un truc », sur l’île Simon donc, pour une sorte de retour aux sources, que les Ilots arriveront à la vitesse de croisière de cet anniversaire avec leur 17e édition en plein air. Pour l’occasion, le plateau oscillera entre House et Techno avec aux platines S3A Sampling As An Art, 120 BPM,  Arno N’Joy et le duo KYLN.

Un lancement de saison

Ces trois ans coïncideront donc avec le lancement de la nouvelle saison en plein air. Après trois années, les Ilots chercheront un nouveau souffle. Pour cela de nouveaux lieux seront investis comme le parc des Grandes Brosses à Tours Nord ou celui de La Rabière à Joué-lès-Tours. Les organisateurs se montrent attentifs également à faire évoluer les animations proposées. Une saison dont l’objectif sera « avant tout de se faire plaisir en apportant un peu de fraicheur au concept ». On leur fait confiance.

Ouvrir la galerie photo

les-Ilots-Electronqiues-15-28.08.2016-par-fabien-Garou-Photographie-6246-1024x680