Aucard de Tours et Béton Prod : plus vivants que jamais

« On a plus que sauvé les meubles. On finit comme si c’était une petite année pour le festival ». Après les inquiétudes sur la survie d’Aucard et de Béton Production suite aux inondations ayant entraîné l’annulation d’une grande partie du festival Aucard l’an passé, Enzo Petillault, le programmateur du festival de Béton se veut rassurant.

Pour ce dernier, l’année 2016 restera forcément dans les mémoires : de l’annulation d’Aucard, aux soutiens spontanés, à la réussite d’Aucard is not Dead en plein mois d’août, sans oublier le travail usant dans l’ombre pour sauver les meubles, on peut dire qu’elle fut singulière mais au final payante. « Le succès d’Aucard is not dead a permis de combler plus de la moitié du déficit, on remercie vraiment ceux qui nous ont aidé, les artistes, techniciens, la mairie de Tours, les partenaires privés comme Scène de Nuit ou Prog Event… » 

Aucard dit Merci : une soirée préchauffe, 15 jours avant Aucard

Béton et Aucard sont donc non seulement en vie mais bandent encore plus forts oserons-nous l’expression. Et à l’approche du festival Aucard de Tours, l’équipe de Béton se prépare à passer le bleu de chauffe avec pleins de projets autour. « On veut fêter notre retour, mais pas de façon lambda » explique Enzo Petillault. Un retour qui débutera par une soirée spéciale le 27 mai au 37e Parallèle (sur lequel nous reviendrons bientôt pour parler de leur événement La Grosse Foire). « On voulait faire une soirée de remerciements à tous ceux qui nous ont aidé, mais aussi faire quelque chose d’un peu plus politique qu’à Aucard, parce que cela fait partie de l’identité de Béton et que ce sera pendant l’entre-deux élections ». Nommée « Aucard dit merci », cette soirée du 27 mai sera organisée autour des concerts des Motivés, de La Rumeur et de Lysistrata. 3 concerts gratuits entre 19h et minuit en extérieur avant un final en intérieur avec les sets de DJ Koko et Coco et de 120 000 BPM.

Aucard de Tours 2017 : A sec à la Gloriette !

15 jours plus tard, les bénévoles prendront d’assaut la plaine de la Gloriette pour une édition d’Aucard avec pour thème : « A sec ». Un joli pied-de-nez à l’édition 2016 symbolisé par l’affiche de cette édition 2017 : un cactus faisant un joli fuck à la pluie et aux inondations. Une édition 2017 décalée de deux week-ends, puisqu’elle débutera le mardi 13 juin, ou plutôt le lundi 12 juin au Temps Machine avec une soirée Warm-up avec les groupes Thee Oh Sees et Vundabar. La veille, le dimanche aux Cinémas Studio ce sera la traditionnelle inauguration avec le groupe King Automatic.

Un décalage dans les dates par rapport à l’an passé afin « de conjurer le mauvais sort » plaisante Enzo Petillault. « En décalant on prend moins de risques et en plus on est plus sur les mêmes dates que des événements comme les Années Joué ou Vitiloire ». Et si pendant un temps, l’équipe de Béton Prod a envisagé quitter la Gloriette, finalement le lieu reste celui le mieux adapté. « Aucard est un festival urbain, le festival de Tours, pour nous il n’était pas question d’aller plus loin et sur Tours, aucun autre lieu ne peut accueillir le festival en gardant son âme ».

Pour retrouver la Gloriette, cela se passera donc le mardi 13 juin avec une première soirée dont Enzo Petillault est particulièrement fier. « C’est je pense une soirée qui résume parfaitement ce que doit être Aucard ». On y retrouvera Jacques, The Pharcyde, Bizarre Ride Live, Blues Pills, The Mystery Lights, Faire et Mazette. De quoi bien entamer les hostilités de cette édition 2017 qui renoue avec les mêmes ambitions que par le passé (Pour la prog complète jour par jour, rendez-vous sur la page FB du festival).

Un festival d’hiver pour novembre 2017

On vous le disait, Béton Prod va très bien et le prouve en organisant en novembre 2017 « Rock the House », un festival d’hiver en partenariat avec AZ Prod et Tours Evénements. « On devait déjà le mettre en place l’an dernier » explique Enzo, « Il y avait de la place pour un festival d’hiver à cette période ». Un événement voulu d’envergure qui occupera deux halls du parc des Expositions (Le Grand Hall et le Hall 2) et qui se tiendra le 11 novembre, sur une seule journée, avant pourquoi pas d’envisager un élargissement sur des éditions futures. « C’est un événement en concertation avec AZ Prod et avec le soutien de Tours Evénements. Nous nous occupons de la programmation et AZ de la partie technique, régie, organisation… ». Axé sur des concerts Pop Rock en début de soirée et sur de la techno pour la suite, ce festival cible principalement une population jeune et étudiante explique notre interlocuteur qui précise que la programmation et les détails seront connus à la rentrée en septembre.

Un degré en plus :

> Le site d’Aucard de Tours

Crédit photo : Fabien Garou – La Click Tourangelle

Ouvrir la galerie photo